JINNAH (M. A.)


JINNAH (M. A.)
JINNAH (M. A.)

JINNAH MU ムAMMAD ‘AL 稜 (1876-1948)

Homme politique et fondateur de l’État pakistanais, Jinnah était aussi connu sous le nom de バ ’id-i-A‘ ワam (le Grand Guide). Son éducation traditionnelle et imprégnée de la foi musulmane (dans le cadre de la secte des kh 拏ja , d’obédience sh 稜‘ite) est complétée par un passage dans une école anglaise de Karachi. En 1892, il s’embarque pour l’Angleterre où, quatre ans plus tard, il obtient ses diplômes de droit. Il est alors admirateur du Premier ministre anglais W. E. Gladstone, membre du Parti libéral. Inscrit au barreau de Bombay l’année suivante (1897), il passe quelques années difficiles pendant lesquelles il mûrit sa passion pour la politique, tout en envisageant avec inquiétude l’avenir de la communauté musulmane vivant en Inde. Admirateur de D. Nayr 拏j 稜, le premier Indien élu à la Chambre des communes, il en devient le secrétaire particulier et, en tant que tel, assiste ce dernier, devenu en 1906 président du Congrès. Ce premier contact avec la politique le pousse à une participation plus active: il est élu représentant des musulmans de Bombay au premier Conseil législatif impérial. En outre, il participe à l’élaboration d’un acte législatif pour régler la question des wa ャfs musulmans (fondation pieuse et biens de main-morte) en Inde. Il rencontre alors le nationaliste Gopal Krishna Gokhale et subit son influence. Afin d’obtenir des garanties concrètes et constitutionnelles, pour les droits de la minorité musulmane, il adhère à la Ligue musulmane et, en 1916, prend une part importante à la rédaction du «pacte de Lucknow» qui, signé par la Ligue et le Congrès, établit un plan de réformes favorables aux musulmans. Jinnah respecte toujours la légalité et les principes constitutionnels. Par un concours de circonstances et de démissions, il quitte en 1920 le devant de la scène politique, tout en poursuivant son action en faveur de ses coreligionnaires; il part en 1930 vivre à Londres. Après la proclamation de l’India Act et la promulgation de nouvelles clauses constitutionnelles, il retourne en Inde en 1935. Il se jette à nouveau dans la bataille et se sert de la Ligue musulmane pour répandre les idées du nationalisme musulman. Craignant que le Congrès ne prenne seul le relais de l’autorité britannique, Jinnah, président de la Ligue, conteste la prééminence et l’omnipotence du Congrès: la «nation» musulmane représentée par la Ligue doit pouvoir intervenir lors de tout changement constitutionnel, et une société à majorité hindoue ne peut appliquer de véritable justice à l’égard d’une minorité musulmane. L’ampleur de cette communauté, plusieurs dizaines de millions d’individus, autorise Jinnah à s’installer sur des positions rigides qui deviendront intransigeantes pendant la Seconde Guerre mondiale. Jinnah fait valoir qu’il est possible et indispensable de créer un État autonome pour les musulmans de l’Inde; ce programme politique est adopté par la Ligue en mars 1940 à Lahore; il avait déjà été esquissé dix ans plus tôt par le père spirituel du futur Pakistan, créateur du nom de l’État lui-même, Mu ムammad Ikb l. Aux élections de 1946, la Ligue musulmane remporte la plupart des sièges dans les provinces qui formeront le Pakistan (Pendjab, Sind, Bengale, etc.). Les pourparlers engagés en vue de la création d’un État autonome aboutissent en juin 1947, et le Pakistan naît dans la nuit du 14 au 15 août 1947. Jinnah est président de l’Assemblée constituante et gouverneur général; il doit faire face à une flambée de violences et de tueries: les passions et les haines sont déchaînées. C’est dans ce climat qu’il établit l’appareil gouvernemental. Mais la mort, un an plus tard, l’empêche de parachever son œuvre. Sa référence à l’islam fut constante, mais jamais dans un sens théocratique (les références au Coran et au Prophète étaient rares). Jinnah manifestait en outre un souci constant de préserver son héritage culturel.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jinnah — ist der Name folgender Personen: Fatima Jinnah (1893–1967), pakistanische Politikerin und Schwester von Mohammed Ali Jinnah Muhammad Ali Jinnah (1876–1948), Politiker in Britisch Indien, gilt als Gründer des Staates Pakistan Diese Seite ist eine …   Deutsch Wikipedia

  • Jinnah — Jinnah, Mohammed Alí * * * o Yinnah, MuFONT face=Tahomaḥammad ʽAlī (25 dic. 1876, Karachi, India–11 sep. 1948, Karachi, Pakistán). Político indio musulmán, fundador y primer gobernador general de Pakistán (1947–48). Fue educado en Bombay (actual… …   Enciclopedia Universal

  • Jinnah —   [ dʒɪnɑː], Mohammed Ali, genannt Qaid e Azam (»der große Führer«), Führer der indisch muslimischen Nationalbewegung, * Karachi 25. 12. 1876, ✝ ebenda 11. 9. 1948; Rechtsanwalt. Seit 1913 Mitglied und 1916, 1920 sowie seit 1934 Präsident der… …   Universal-Lexikon

  • Jinnah — (Mohammed Alî) (1876 1948) homme politique pakistanais. Chef de la Ligue musulmane, adversaire de Gandhi, il obtint la création du Pakistan (1947) …   Encyclopédie Universelle

  • Jinnah — (izg. jȉnah), Mohammad Ali (1876 1948) DEFINICIJA indijsko muslimanski političar; utemeljitelj i prvi general guverner Pakistana (1947 1948); ambasador hindu muslimanskog ujedinjenja, »otac« pakistanske države …   Hrvatski jezični portal

  • Jinnah — [ji′nä, jin′ə] Mohammed Ali 1876 1948; Indian statesman: 1st governor general of Pakistan (1947 48) …   English World dictionary

  • Jinnah — Muhammad Ali Jinnah Muhammad Ali Jinnah Muhammad Ali Jinnah (25 décembre 1876 11 septembre 1948) (en ourdou, محمد علی جناح) était un homme politique indien musulman chiite. Leader le la …   Wikipédia en Français

  • Jinnah — Jin|nah, Mo|ham|med Al|i (1876 1948) the first governor general of Pakistan, from 1947 until his death. Jinnah was for many years the leader of the Muslim League in India, an organization that wanted a separate country for India s Muslims. He was …   Dictionary of contemporary English

  • Jinnah — n. family name; Muhammad Ali Jinnah (1876 1948), Indian statesman who founded Pakistan as a Muslim state, first Governor General of Pakistan from 1947 to 1948 …   English contemporary dictionary

  • Jinnah — noun Indian statesman who was the founder of Pakistan as a Muslim state (1876 1948) • Syn: ↑Muhammad Ali Jinnah • Instance Hypernyms: ↑statesman, ↑solon, ↑national leader …   Useful english dictionary